06 77 49 95 77

Rechercher
08.09

Découvrir les artisans d'art au château

Pour cette 27° édition des Journées du patrimoine, la ville de Sassenage s'associe à l'Union des savoir-faire des artisans des métiers d'art. 
Que ce soit l'architecture, les jardins, les meubles, les tableaux, les papiers anciens, le patrimoine nécessite d'être préservé et parfois restauré.Outre les moments et les lieux dévolus à la conservation des collections, les acteurs de cette transmission sont, aussi et surtout, les artisans d'art.

De part leurs gestes, leurs savoirs appris et transmis depuis des générations, ils font partie du patrimoine, au même titre que les objets qu'ils font revivre. Afin de découvrir ceux qui ont choisi ce métier, le Château de Sassenage et l'Usama organisent une rencontre exceptionnelle. Une quinzaine d'artisans d'art, du relieur au tapissier en passant par l'ébéniste et le doreur, vous attendent ce week end au sein du domaine afin de présenter leur métier.Nous avons rencontré Franck Michel, relieur et président de l'Usama, ainsi que Marc Rouzier, restaurateur de mobilier et vice-président, afin de nous éclairer sur le déroulement de ces deux journées au château des Bérengers.

Marc Rouzier et Franck Michel - Journées du Patrimoine au château de Sassenage

Comment allez vous investir les salles du château ?
- Pour la première fois, nous serons tous présents. C'est une grande première.Notre association est une pépinière de savoir-faire et reflète également le maillage, indispensable, entre les différents métiers. Ces deux journées vont nous permettre de l'illustrer. Nous ferons quelques démonstrations et exposerons des pièces. C'est un grand défi pour notre groupement et cela représente beaucoup d'organisation de la part de chacun pour honorer ce lieu privilégié.

Quels sont les objectifs d'un tel évênement ?
- Nous voulons, avant tout, être visibles. Plus le public connaitra l'existence des métiers d'art, plus il pensera à venir nous voir.Nous sommes restés trop longtemps 'enfermés" dans nos ateliers. Mais il ne s'agit pas uniquement d'élargir notre clientèle, nous souhaitons parler et échanger sur nos métiers, mettre en avant une partie de nos activités qui dépasse le savoir-faire, évoquer les formations et pourquoi pas faire naître des vocations.

Rejoindre les rangs de l'Usama semble être un privilège?
- Il existe 250 métiers d'Art, 15 sont représentés dans notre association, c'est un bon nombre. Nous sélectionnons les artisans d'art suivant leur technique, leur déontologie mais aussi leur qualité humaine. Nous invitons d'ailleurs ce week-end, à nous rejoindre au château, un encadreur, un peintre décorateur et un créateur de cadrans solaires, Francis Leblon, donnera une conférence époustouflante ce samedi à 16h.

ZOOM SUR...
L'Usama, Union des savoir-faire des artisans des métiers d'art

C'est en 1968, qu'a été décidée la création d'un groupement syndical des artisans d'art de la région grenobloise. Transformée, depuis, en association, l'Usama réunit sous une même bannière toute une mosaîque de métiers très divers dans leur nature, mais très proches dans leur éthique, leurs préoccupations, leurs exigences. souvent reconnuecommela véritable vitrinedépartementale et régionale des savoir-faire en métiers d'art. Elle se destine avant tout à sensibiliser le public aux métiers d'art.
L'Usama a toujours souhaité garder une taille humaine. Aujord'hui, elle se compose de 15 entreprises artisanales intervenant dans différents métiers d'art auprès d'une clientèle grenobloise, principalement, mais aussi de toute la région Rhône-Alpes et au-delà. Les restaurateurs de l'Usama ont réalisé, entre autres, des travaux de restauration ou de conservation du patrimoine culturel français au musée Dauphinois, au musée de peinture de Grenoble, à la Basilique Notre-Dame de Fourvière à Lyon. De nombreux artisans furent récompensés et distingués. Actuellement, le groupement comprend l'un des meilleurs ouvriers de France, plusieurs maitres artisans, une lauréate du Prix Sema (Société d'encouragement aux métiers d'art).

Dauphiné Libéré du 17 septembre 2010